Bibliothèque sonore de La Flèche
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 13 novembre 2015
Statistiques éditoriales :
668 Articles
Aucune brève
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
319 aujourd'hui
325 hier
262746 depuis le début
     
Objets associés au mot-clé : VARGAS Fred
Articles associés
mercredi 2 février 2011
par bibson
Ref CD : 311001
Un lieu incertain
Fred VARGAS
durée : 12 h
Résumé Devant la grille du vieux cimetière de Highgate, à Londres, on a déposé une vingtaine de vieilles paires de chaussures – avec les pieds dedans . Dans un pavillon de la banlieue parisienne, un crime hors du commun a été commis, et un lien s’établit entre les deux affaires. L’enquête du commissaire Adamsberg va le conduire jusqu’aux rives du Danube. Et quelqu’un tire des ficelles pour l’empêcher d’aboutir
Commentaire personnel On retrouve dans ce roman le commissaire Adamsberg dont la pensée emprunte des chemins sinueux, et son adjoint Danglard, au cerveau encyclopédique .Et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 août 2009
par bibson
Ref CD MP3 : 309024
L’homme à l’envers
Fred VARGAS
durée : 8 h 24 min
Copie de la quatrième de couverture : "Laisser les loups vivre en liberté dans le Mercantour, c’était une belle idée, dans l’air du temps. Ce n’était pas celle des bergers et, quelques mois plus tard,la révolte gronde. Mais est-ce bien un loup qui tue les brebis autour du village de saint Victor ? Les superstitions resurgissent, une bruit se propage : ce n’est pas une bête, c’est un loup-garou... Lorsqu’une éleveuse est retrouvée égorgée dans sa bergerie, la rumeur tourne à la psychose. A Paris le commissaire Adamberg guette les nouvelles de la Bête du Mercantour : "Comme des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 mai 2009
par bibson
ref CD mP3 : 309019
l’homme aux cercles bleus
Fred VARGAS
durée : 6 h 40 min
quatrième de couverture : ( Viviane Hamy)
"Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ?" Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. au centre des cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un bjet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent : un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de mauvaise augure. Il le sait, il (...)

lire la suite de l'article