Bibliothèque sonore de La Flèche
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 13 novembre 2015
Statistiques éditoriales :
668 Articles
Aucune brève
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
140 aujourd'hui
358 hier
260138 depuis le début
     
Objets associés au mot-clé : HEMINGWAY Ernest
Articles associés
vendredi 16 mai 2008
par bibson
Ref BS cassette : 1449
Le vieil homme et la mer
Ernest HEMINGWAY
3 cassettes
Le vieil homme part tout seul, sur la mer, dans sa petite barque, à la recherche d’un grand poisson. Le grand poisson mord à son hameçon. Pendant trois jours et deux nuits le vieux luttera contre lui. A la fin, au prix des efforts incroyables, il en viendra à bout. Le vieux installe sa voile et met le cap sur la terre. Au bout d’une heure, les requins arrivent et dévorent le grand poisson. Le vieux en tue autant qu’il peut, mais quand il rentre au port il ne reste du poisson que la tête et l’arête. C’est la condition même de l’homme qui est dépeinte ici ; c’est l’histoire du courage (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 mai 2008
par bibson
Ref BS cassette : 1042
Les vertes collines d’Afrique
Ernest HEMINGWAY
6 cassettes
Quatrième de couverture-
Quand le terrain fut libre, je me mis sur un genou, vis le koudou à travers l’ouverture, m’émerveillant de sa taille, et puis me rappelant que cela ne devait pas avoir d’importance, que c’était la même chose que n’importe quel coup de feu, je vis la perle centrée exactement où elle devait être, juste au-dessous de l’épaule, et je pressai sur la détente. Au bruit, il bondit et entra dans le fourré, mais je savais que je l’avais touché. Je tirai sur du gris qui se montrait entre les arbres, tandis qu’il entrait dans le bois et que M’Cola criait : " Piga ! Piga ! (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 mai 2008
par bibson
Ref cassette : 1041
Les neiges du Kilimandjaro
Ernest HEMINGWAY
1 cassette
Ils commencèrent à prendre de l’altitude en direction de l’Est, semblait-il ; après quoi, cela s’obscurcit et ils se trouvèrent en pleine tempête, la pluie tellement drue qu’on eût cru voler à travers une cascade, et puis ils en sortirent et Compie tourna la tête et sourit en montrant quelque chose du doigt et là, devant eux, tout ce qu’il pouvait voir, vaste comme le monde, immense, haut et incroyablement blanc dans le soleil, c’était le sommet carré du Kilimandjaro. Et alors il comprit que c’était là qu’il allait.
Source : Folio, Gallimard
pour en savoir plus sur [?Ernest (...)

lire la suite de l'article