Bibliothèque sonore de La Flèche
Accueil du siteDESCRIPTION DES OUVRAGES DISPONIBLESen CD mp3LITTERATUREBIOGRAPHIES - SOUVENIRS
Dernière mise à jour :
vendredi 13 novembre 2015
Statistiques éditoriales :
668 Articles
Aucune brève
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
37 aujourd'hui
409 hier
255745 depuis le début
     
support :
mp3
auteursWXYZ :
ZORZI Alvise
Ref CD MP : 1128
Vie de Marco Polo - voyageur Vénitien
Alvise ZORZI
durée : 11 h 24 min

Quatrième de couverture et biographie de l’auteur
 
 

D’après la légende, lorsque les trois Polo, Marco, Niccolo et Malteo, revinrent à Venise après un quart de siècle d’absenter, ils frappèrent à la porte de la maison familiale et, à la servante qui leur demandait « qui est-ce ? », ils répondirent tranquillement : « Les maîtres », comme s’ils rentraient d’un voyage de quelques jours. Cet épisode évoque à merveille la figure du commerçant vénitien du XIIIe siècle, artisan de la grandeur de la Sérénissime, et cadre fort bien avec ce que nous savons de Marco Polo, négociant, voyageur, dignitaire et envoyé de l’empereur mongol de Chine, mais toujours fidèle aux principes et aux valeurs de la Venise de son temps. Ceux qui ont jusqu’à présent étudié et raconté la vie de Marco Polo ont trop souvent négligé une clé essentielle pour la connaissance et la compréhension du personnage : la « vénétianité » que cet extraordinaire voyageur porta avec lui jusqu’aux confins de l’univers – jusqu’en Chine, mirage inaccessible dont l’Occident rêvait depuis des siècles – et qu’il communiqua à son magistral reportage, le Devisement du monde, ouvrage qui, lu et médité des siècles plus tard par le Génois Christophe Colomb, devait être à l’origine d’une aventure destinée à bouleverser le destin du monde : la découverte de l’Amérique. Cette Vie de Marco Polo, écrite par un grand connaisseur de l’histoire de Venise, met magistralement en scène les contrastes et les analogies entre la civilisation vénitienne et le kaléidoscope des civilisations du vaste monde eurasiatique. L’inlassable curiosité que l’on reconnaît à Marco se retrouve d’un bout à l’autre de la reconstitution d’Alvise Zorzi, menée à un rythme allègre, malgré la méthode rigoureuse avec laquelle sont analysés les textes et les documents du Moyen Age, les ouvrages d’éminents spécialistes ainsi que les versions les plus complètes et les moins connues de la grande fresque brossée par Marco Polo. Ici se découvrent la vie et la personnalité du vrai Marco Polo. Né à Venise dans une famille d’antique noblesse, Alvise Zorzi a trouvé chez les siens la passion des études vénitiennes et a suivi, à l’université de Padoue, les leçons des historiens les plus illustres de son pays. Son travail de responsable des programmes culturels de la télévision italienne, entre 1953 et 1961, puis de coordinateur des rapports internationaux dans le domaine de la radio et de la télévision (il est actuellement vice-président de l’Union européenne de Radiodiffusion), ne l’a pas empêché de mener à bien une série de recherches sur certains aspects de l’histoire et de la civilisation vénitiennes. Il a en publié particulier, en 1972, un ouvrage en deux volumes intitulé Venise disparue, qui reste encore aujourd’hui la seule étude systématique et documentée sur les vicissitudes du patrimoine historique et artistique de Venise depuis la chute de la République jusqu’à nos jours ; en 1979 : la République du Lion, Histoire de Venise ; en 1980 : Une cité, une république, un empire ; En 1981, il a dirigé la réalisation du volume collectif Marco Polo, Venise et l’Orient. Alvise Zorzi fait partie du Comité consultatif international pour Venise de l’UNESCO.